Mot clé : Mandat britannique

L’exclusion des Juifs des pays arabes aux sources du conflit – 10

Sur les routes de l’émigration Les 900 000 Juifs qui quittèrent le monde arabe se dispersèrent dans tous les pays occidentaux. La destination première fut l’État d’Israël que choisirent 600 000 d’entre eux.Vînt ensuite la France où avaient immigré déjà dans les années 1950-1960 une partie des Juifs d’Égypte et où s’installa la quasi-totalité du judaïsme algérien (120 000 Juifs...

L’exclusion des Juifs des pays arabes aux sources du conflit – 6

La confiscation des biens juifs en pays arabes par Jean-Marc LilingLa dégradation continue du statut et de la sécurité personnelle des Juifs dans les pays arabes qui accompagna les progrès de l’entreprise sioniste en Palestine mandataire et la création de l’État d’Israël ainsi que la fin de l’ère coloniale au Moyen-Orient et en Afrique de Nord ont été le cadre...

L’exclusion des Juifs des pays arabes aux sources du conflit – 5

Y a-t-il eu une provocation « sioniste » en Irak pour encourager l’émigration des Juifs d’Irak? Examen des données par Haïm Saadoun Traduction de l’hébreu par Pierre Lurçat.Le contexte Au cours de la Seconde Guerre mondiale, l’intérêt des institutions du Yichouv et de l’Agence juive pour la situation des Juifs des pays musulmans s’accrut.Les raisons principales de ce changement étaient notamment l’ampleur...

Comprendre l’Anti-Sionisme: Templiers, Francs-Maçons, Nazis, en Palestine

Peut-on aborder la participation arabo-musulmane au mouvement national-socialiste, et les liens entre la résistance antisioniste et les organisations nazies et néo-nazies, sans évoquer les acteurs essentiels que furent la Société des Templiers, les Francs-maçons et sans parler du rôle de l’Allemagne nazie? Cet article donne un éclairage sur ce que furent les liens véritables entre juifs sionistes et musulmans en Palestine, et quels furent les adversaires...

1920-1945: Quand le Royaume-Uni encourageait l’immigration arabe en Palestine

Une nouvelle recherche révèle que le mandat britannique a permis à des centaines de milliers d’Arabes d’immigrer en Terre d’Israël alors que les portes de la Terre étaient fermées aux Juifs. Aujourd’hui, ces Arabes affirment qu’ils sont ici depuis des temps immémoriaux…Le Dr. Rivka Shpack-Lyssak a fait oeuvre de vérité et justice historique en publiant son dernier ouvrage, second tome...

Juifs et Arabes au temps du mandat britannique

Après avoir émigré en masse pour travailler dans les nouvelles communautés juives de Palestine, les Arabes ont finit par revendiquer leur terre d’accueil… À la fin de la première décennie du mandat britannique, plus de 162 000 Juifs vivaient en Palestine, soit 17% de la population du pays.Sur ce nombre, 37 000 vivaient de la terre, dans 11 agglomérations agricoles totalisant...

libero. id lectus Aliquam eleifend commodo dolor Curabitur sem, consectetur