Mot clé : Ascendance Davidique

L’écriture de la MICHNA par YÉHUDA HANASSI – Années 140 à 200

La Mishna est le premier recueil de la loi juive orale et par conséquent de la littérature rabbinique. Compilée par Yéhuda Hanassi, elle est, hormis quelques versets araméens, écrite dans un hébreu qui lui est propre, et recense les opinions, polémiques et éventuelles résolutions légales des Tannaïm (« Répétiteurs ») sur les prescriptions de la Torah, organisées thématiquement en six...

Quand l’Ecosse était juive – 13ème partie et FIN

Une grande partie de l’héritage historique traditionnel de l’Écosse repose sur des erreurs d’interprétation fondamentales. Ce livre présente des preuves par l’ADN, l’archéologie, l’analyse des migrations et des archives publiques et familiales... Nomminations et Rois-prêtres juifs Lorsque Bernard de Clairvaux intégra l’église celtique dans l’ordre cistercien et que l’Ecosse obtint son premier roi templier, David Ier (1124-1153), une tradition particulière se...

Quand l’Ecosse était juive – 6ème partie

Une grande partie de l’héritage historique traditionnel de l’Écosse repose sur des erreurs d’interprétation fondamentales. Ce livre présente des preuves par l’ADN, l’archéologie, l’analyse des migrations et des archives publiques et familiales... Chapitre V Les premiers Juifs de France, 700-1200 Jusqu’à l’apparition récente d’une étude détaillée sur les juifs anglo-normands, peu de personnes soupçonnaient que la capitale normande de Rouen servait de...

Histoire des Exilarques de Babylone

Exilarque, est un titre donné aux dirigeants des juifs de Babylone qui, depuis l’époque de l’exil, étaient désignés par le terme « golah » (voir Jer. xxviii. 6, xxix. 1 ; Ezek. passim) ou « galut » (Jer. xxix. 22). Le chef de la golah ou prince des exilés occupait une position d’honneur qui, reconnue par l’Etat, comportait certaines prérogatives...