Mot clé : Marseille

Tunisie 1961: comment le Mossad a sauvé les Juifs de Bizerte

La nuit de ce samedi à septembre 1961 ne s’effacera jamais du cœur de Haïm Yaiche C’est une histoire qui remonte loin. Une histoire qui restera à jamais gravée dans le cœur de nombreux Juifs sortis, une nuit de fin septembre, de l’obscurité à la lumière ou plus exactement sortis de la terreur de Bizerte, ville portuaire lors de...

Les juifs de Nice

Si le comté de Nice fut rattaché à la France en 1860, les premières références de la présence juive en Provence remontent au 3ème siècle de l’ère commune. Voila de quoi faire taire ceux qui prétendraient que les juifs ne sont pas français, dans cette région, comme dans d’autres…! On retrouve en effet des traces d’une vie juive dans le...

L’exclusion des juifs du Temple de la Fraternité Maçonnique au siècle des lumières

Malgré l’ouvrage pionnier de Jacob Katz, Jews and Freemasons (1723-1939)  , l’histoire des relations entre la franc-maçonnerie et les Juifs reste pour l’essentiel à écrire. Le champ a été largement ignoré par les historiens de la franc-maçonnerie, notamment pour le siècle des Lumières où le déficit historiographique est particulièrement accusé. Lire la première partie : https://terrepromise.fr/juifs-et-franc-maconnerie-louverture-a-la-culture-europeenne/ Pour les XIXe et XXe siècles, il a été...

L’exclusion des Juifs des pays arabes aux sources du conflit – 9

Constantine 1961, Paris 2003. L’exode inoublié par Raphaël Draï La mémoire peut se définir de différentes façons: conservatoire de ce qui fut, irréversiblement, ou préservation de ce qui sera, contre tout pronostic oraculaire ou tout jugement de la Fatalité. Pour ma part, j’y vois une forme de ténacité. Celle de l’esprit, et même du corps luttant contre les dissolutions de l’oubli sous...

Corailleurs et médecins juifs entre Provence, Catalogne et Sardaigne (XIVe siècle)

Dans la seconde moitié du XIVe siècle, les documents de la pratique latins et hébraïques dévoilent des flux de corailleurs et de médecins juifs entre Provence, Sardaigne et Catalogne, à l’instar de Mordacays Joseph, Bonjuson Bondavin ou encore Maymon Ferrier. Or, ces juifs qui partent travailler chez l’autre ne semblent connaître ni les affres du déracinement ni celles de l’altérité...