Mot clé : Makhir

Une Principauté juive à l’époque carolingienne

La thèse soutenue il y a quelques années par M. A.J. Zuckerman offre la possibilité de rediscuter un chapitre de l'histoire du Midi, que l'auteur a traitée d'une façon particulière, qui se prête aux controverses. Grâce à ses larges connaissances des textes latins et de la riche bibliographie concernant la période ainsi que des sources hébraïques et de la littérature...

Quand l’Ecosse était juive – 6ème partie

Une grande partie de l’héritage historique traditionnel de l’Écosse repose sur des erreurs d’interprétation fondamentales. Ce livre présente des preuves par l’ADN, l’archéologie, l’analyse des migrations et des archives publiques et familiales... Chapitre V Les premiers Juifs de France, 700-1200 Jusqu’à l’apparition récente d’une étude détaillée sur les juifs anglo-normands, peu de personnes soupçonnaient que la capitale normande de Rouen servait de...

Quand l’Ecosse était juive – 4ème partie

Une grande partie de l’héritage historique traditionnel de l’Écosse repose sur des erreurs d’interprétation fondamentales. Ce livre présente des preuves par l’ADN, l’archéologie, l’analyse des migrations et des archives publiques et familiales... Chapitre III Généalogies de la première vague de familles juives, 1100-1350 Dans ce chapitre, nous nous concentrons sur un ensemble de familles nobles qui sont entrées en Écosse de 1050...

Le chevalier juif de Saint-Guilhem-le-Désert et le Cycle du roi Arthur

Sous l’Empire carolingien, une principauté juive fut tolérée puis reconnue en Languedoc. Ce fut une « nouvelle Jérusalem » voir un premier Israël créé dans le Sud de la France. A Narbonne, « le roi des juifs » favorisa les menées de Charlemagne en Espagne et lui apporta une aide financière, des chevaux et des hommes. Il existait une véritable chevalerie juive qui lutta contre...

L’ascendance Juive et Davidique des Carolingiens

Les Exilarques Occidentaux, régnèrent à Narbonne jusqu’en 1306 où ils furent expulsés de France. De cet Exilarcat Occidental sont issus de nombreux princes de la Maison de David qui furent des leaders de la communauté juive, mais aussi de grands Rois, et de grands Saints européens… LA MAISON DE DAVID À BABYLONE L’institution de l’exilarchat babylonien a commencé quand le roi Nebucadnetsar emmena Jojakin, roi...

Les Toltèques juifs d’Amérique du nord

Histoire du royaume juif romain de Calalus en Amérique du Nord On découvrit dans les années 1920 à Tucson, dans l’Arizona, « des objets et des écrits en latin, en grec et en hébreu, avec des objets rituels et des symboles catholiques et juifs ». Apparemment ces objets viendraient de ces exilarques de Babylone qui adoptèrent une forme de judéo-christianisme, alors que...

Makhir Todros Ben Judah Zakkai a donné son nom aux Amériques

Makhir Todros ou Théodoric ben Judah Zakkai dit Théodoric Ier, mais également Aimeri de Narbonne, fils de Zakkai Yehuda, Exilarque de Babylone, comte d’Autun, DUC DE NARBONNE, marié en 730 environ, avec Aldane d’Austrasia, fille du Roi de France, Charles Martel. Nathan Kalonymus, connu sous le nom de William I de Gellone. Yakar, connu sous le nom de Guibelin ou Gui...

Le « roi juif » de Narbonne

Le terme Nassi, que l’on traduit habituellement en français par le mot « prince », a été employé en hébreu médiéval pour désigner soit des dirigeants réputés des communautés juives, en raison de leur appartenance aux familles aristocratiques, soit, comme il fut dans bon nombre des cas, des dirigeants spirituels dont la renommée leur assurait un ascendant particulier, qui...

Histoire des Exilarques de Babylone

Exilarque, est un titre donné aux dirigeants des juifs de Babylone qui, depuis l’époque de l’exil, étaient désignés par le terme « golah » (voir Jer. xxviii. 6, xxix. 1 ; Ezek. passim) ou « galut » (Jer. xxix. 22). Le chef de la golah ou prince des exilés occupait une position d’honneur qui, reconnue par l’Etat, comportait certaines prérogatives...