Mot clé : Mishna

L’écriture de la MICHNA par YÉHUDA HANASSI – Années 140 à 200

La Mishna est le premier recueil de la loi juive orale et par conséquent de la littérature rabbinique. Compilée par Yéhuda Hanassi, elle est, hormis quelques versets araméens, écrite dans un hébreu qui lui est propre, et recense les opinions, polémiques et éventuelles résolutions légales des Tannaïm (« Répétiteurs ») sur les prescriptions de la Torah, organisées thématiquement en six...

Les chrétiens d’occident face aux juifs et aux musulmans au Moyen Âge. XIe-XVe siècle

À mesure que la chrétienté occidentale prit conscience de son unité qui reposait fondamentalement sur l’appartenance à l’Église romaine et à la culture latine, elle eut tendance à considérer avec une méfiance croissante ceux qui ne partageaient pas ses croyances et qui utilisaient pour leurs cultes des langues incompréhensibles pour elle comme l’hébreu et l’arabe. Mais, parmi ces derniers, il...

Histoire des juifs en Nouvelle Zélande 17 – Deux géants spirituels

Dans l’île du Nord, les deux communautés juives d’Auckland et de Wellington progressaient régulièrement. Lorsque le bail de sept ans de la synagogue d’Emily Place, à Auckland, expira en 1862, la congrégation acheta le terrain et améliora le bâtiment ainsi que le Mikveh sur les lieux. Heureusement, avec le retour de David Nathan d’Europe, la faction Keesing, qui s’était détachée...

De la haine du juif à la béatification…

Louis IX passe encore aujourd’hui pour le plus antijuif des Capétiens. Expulser les juifs? Il en conçut assurément le projet, pour la première fois à l’échelle de tout le royaume, et affirma même l’avoir fait, comme le laissent entendre succinctement quelques sources contemporaines. Mais finalement, bien que l’édit promulgué en 1615 par Marie de Médicis lui rendît hommage, à lui «...

L’universalisme rabbinique aux IIe et IIIe siècles

Au cœur d’une longue tempête politique, les sages rabbiniques des premiers siècles de l’ère chrétienne assurèrent la préservation et la pérennité du patrimoine juif. Loin d’être univoque, ce patrimoine témoignait d’une diversité considérable. Bien que pleinement conscients des divisions qui avaient déchiré les positions religieuses juives au cours des siècles, ces rabbins firent de leurs débats et de leurs divergences...