Des archéologues israéliens et américains pensent avoir trouvé le site de naissance ou de résidence de Pierre et de deux autres apôtres compagnons de Jésus sur les bords du lac de Tibériade, dans le nord d’Israël.

Le site fouillé se trouve à quelques centaines de mètres du lac de Tibériade

Mordehaï Aviam, du Kinneret College, Institut universitaire du lac de Tibériade, pense que les deux campagnes de fouilles qu’il a achevé avec des collègues américains ont permis de découvrir le site de l’ancienne localité romaine de Julias.

Selon l’historien romain Flavius Josèphe, Julias été construite vers l’an 30 sur les ruines de Bethsaïde, un village de pêcheurs sur les bords du lac de Tibériade où, selon les Evangiles, Pierre, son frère André et Philippe, trois des douze apôtres, sont nés ou vivaient.


Les archéologues ont cherché de longue date à localiser l’ancienne Julias, envisageant principalement trois sites différents.

L’un de ces sites, le seul fouillé jusqu’alors, avait bien été identifié comme un « candidat valable ». Mais il est à présent remis en cause par les fouilles menées plus tard, à quelques kilomètres de là, sur un des deux sites non explorés.


Fragments de poterie, pièces de monnaie et vestiges d’un bain public

Les archéologues ont atteint le niveau de la période romaine. « Nous avons mis au jour des fragments de poterie, des pièces de monnaie, ainsi que les vestiges d’un bain public, ce qui tend à prouver qu’il ne s’agissait pas d’un petit village, mais d’une localité pouvant correspondre à Julias ».

« Sur la base de ces découvertes, nous pensons que ce site a de fortes chances d’être situé à l’emplacement de Bethsaïde ».


Le site fouillé, non loin de l’endroit où débouche le fleuve Jourdain, se trouve à quelques centaines de mètres du lac de Tibériade. et Mordehaï Aviam a exprimé l’espoir que de nouvelles fouilles permettent de remonter dans le temps et d’atteindre le niveau de la période juive pour confirmer ses présomptions.

La maison de Kfar Naoum

Matthieu 4,15
“Terre de Zabulon et terre de Neftali, vers la mer, au-delà du Jourdain, Galilée des Nations”.



Sur la côte nord-ouest du lac de Tibériade se trouve Capharnaüm, à l’origine Kfar Naoum, le village, en hébreu Kfar, de Nahum, qui fut ensuite traduit en grec.

C’est la ville de Jésus, ainsi que la désigne l’Evangile selon saint Matthieu. Et c’est là que l’apôtre fut appelé, à l’image de Pierre, André, Jacques et Jean.

“Et il vint habiter à Capharnaüm, sur les rives de la mer de Galilée“.

Les restes de la petite ville, la maison de Pierre, la synagogue, fruit des travaux de fouilles archéologiques des franciscains Virgilio Corbo et Stanislao Loffreda, peuvent être visités encore aujourd’hui, à quelques pas du lac où les premiers Apôtres allaient pêcher.


Lors des fouilles de 1968, l’archéologie franciscaine a amené la lumière sur les ruines de ce qui a été reconnu comme la maison de Pierre, ou ‘insula sacra’, car elle renferme la pièce vénérée par les premiers disciples de Jésus, avant d’être reconstruite par la suite sous la forme d’une Domus Ecclesia au Ive siècle après JC puis enfin, sous forme d’église octogonale à l’époque byzantine.

Non loin du mémorial de Saint Pierre, consacré en 1990, construit pour protéger les fouilles de l’usure et du temps et dont la forme très originale rappelle la silhouette d’un bateau, celui de Pierre, on peut visiter les ruines de la synagogue.


Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire et surtout, n'oubliez pas de partager sur les réseaux sociaux.... Merci.


Bonjour à tous. Je vous avais promis de remettre Terre Promise en ligne après Souccot. C'est fait... Soyez patients avant de retrouver tous les meilleurs articles sur l'histoire juive méconnue, car je travaille seule, mais je ferais le maximum....

Votre aide est importante pour continuer...


Terre Promise © Elishean/2009-2020


Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here