Liz Truss dit qu’elle sera la Margaret Tatcher 2.0, une vraie conservatrice. Si les promesses sont suivies d’action dans les pas du président Trump, nous le verrons vite.

En totale opposition frontale avec les fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères britannique qui est anti-israélien (et en occident, ce sont les fonctionnaires non-élus qui font du chantage et des pressions contre les politiques, et pas l’inverse) Truss a déclaré à Yair Lapid, à New York en marge de l’assemblée générale l’ONU, qu’elle envisageait de déplacer l’ambassade britannique de Tel Aviv vers la capitale israélienne à Jérusalem.

La Première ministre s’aligne sur Donald Trump dans ses discussions sur ce possible déménagement avec Yair Lapid lors d’une réunion au sommet des Nations unies à New York mercredi.

M. Trump, lorsqu’il était président des États-Unis, a suscité la controverse, mais il n’a pas reculé, en déplaçant l’ambassade américaine à Jérusalem en 2017.

Une porte-parole de Downing Street a déclaré que Mme Truss avait informé M. Lapid « de son examen de l’emplacement actuel de l’ambassade britannique en Israël ».

Alors ministre des Affaires étrangères, elle avait fait cette promesse pendant la course à la direction du parti Tory, dans une lettre adressée aux Amis conservateurs d’Israël.


Mme Truss a déclaré qu’elle comprenait « l’importance et la sensibilité » de l’emplacement de l’ambassade.

En 2020, la Serbie et le Kosovo ont brisé le front anti-israélien de l’Union européenne en décidant d’installer leurs ambassades à Jérusalem.

 Israël 24/7.org


Partagé par Terre Promise ©

Bonjour à tous. Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres et produits préférés sur Amazon via ce site. En faisant un don sécurisé sur Paypal.


Même 1€ est important !


Previous articleDes archéologues découvrent une « capsule temporelle » vieille de 3 300 ans en Israël
Next articleMouvements intellectuels et politiques juifs en Europe à la fin du XIXe et au début du XXe siècle

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here