Plongée au cœur du règne politique de Golda Meir, qui a joué un rôle fondamental dans la construction de l’État d’Israël.

Figure politique controversée, Golda Meir est devenue Premier ministre d’Israël en 1969, à l’âge de 71 ans, au terme d’une longue carrière politique.

Elle passe alors cinq années à la tête du pays et le guide à travers deux guerres. Sa politique influencera durablement le conflit proche-oriental. La dame de fer israélienne est aujourd’hui perçue à l’étranger comme une grande figure sioniste et une femme pionnière en politique. Pourtant, ses détracteurs la considèrent comme une extrémiste étroite d’esprit et pleine de préjugés.


Elle incarne aux yeux de nombreux Israéliens l’échec des efforts de paix. Entretiens et témoignages contemporains permettent d’en savoir davantage sur le parcours de Golda Meir, de son entrée en fonction à sa démission en 1974, peu de temps après la guerre du Kippour.

Son porte-parole Meron Medzini, le journaliste Uri Avneri et l’ancien directeur du Mossad Zvi Zamir reviennent sur cette période mouvementée et offrent un éclairage nouveau sur cet épisode méconnu de l’histoire contemporaine.




Que pensez-vous de cet article ? Rejoignez la discussion en laissant un commentaire et partagez sur vos réseaux sociaux...



Bonjour à tous. Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres et produits préférés sur Amazon via ce site. En faisant un don sécurisé sur Paypal.

Même 1€ est important !


Terre Promise © Elishean/2009-2020



Article précedentL’histoire juive de Louis Amstrong
Article suivantL’Art juif n’a jamais oublié Jérusalem: art populaire des Juifs d’Alsace au XIXe siècle

Laisser une réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here