L’éditorial du Monde, daté du 4 novembre est intitulé : « Après les élections législatives, le nouveau et inquiétant visage d’Israël ».

Il nous apprend que des « suprémacistes juifs » ont fait une percée à la Knesset, que c’est une« mauvaise nouvelle pour la démocratie israélienne », que les « alliés d’Israël » n’ont plus de «  communauté de valeurs » avec l’état hébreu, et en déduit la nécessité pour les gouvernements occidentaux de « réviser leur politique à l’égard d’Israël ».

On ignorait que les journalistes étaient là pour dire aux politiques ce qu’ils doivent faire. Dans un organe de presse jadis aussi prestigieux que le Monde, le ton peut surprendre : ces journalistes anonymes ne demandent rien de moins qu’un renversement d’alliance politique.

Notons qu’il est impossible de considérer les pays occidentaux comme des « alliés d’Israël » :

  • Ils ont votés des centaines de motions anti-israéliennes à l’ONU.
  • Ils subventionnent les « Palestiniens » de Judée-Samarie et de Gaza sans se préoccuper si leur argent sert à construire des hôpitaux ou des bombes.
  • Ils maintiennent leur représentation diplomatique hors de la capitale de l’état hébreu
  • Ils tolèrent l’activisme anti-israélien sur leur sol, y compris quand il soutient le terrorisme.

Avec de tels alliés, inutile d’avoir des ennemis. Pourtant les journalistes du Monde voudraient qu’ils aillent beaucoup plus loin. Mais revenons à l’article et tentons de comprendre la nouveauté qui les a tant énervés : le Likoud revient au pouvoir, cela n’a rien de novateur ; Itamar Ben-Gvir n’est pas un nouveau député, il a été élu en avril 2021 ; il ne reste donc que la progression de 7 à 14 députés du Parti Sioniste Religieux qui représenterait donc une rupture de la « communauté de valeurs » ?!

Sans se fatiguer dans un débat stérile, imaginons que le Monde ait raison et que le Parti Sioniste Religieux soit un parti « d’extrême droite ». 14 sièges sur les 120 de la Knesset font 11,6 %. En France le RN a 89 sièges sur 359, soit 24,7 % ! En Italie les dernières élections ont donné 119 sièges aux « Frères d’Italie », et 66 à la « Ligue », soit 185 sièges sur un total de 400 : 46,2 % !


On mesure tout le ridicule qui s’abat sur le journal du Boulevard Blanqui, qui n’a bien évidemment jamais  appelé l’Occident à revoir sa politique envers la France ou l’Italie.

Si on se réfère à la définition de l’antisémitisme de l’IHRA (*), cet article du Monde ressemble fort à un pamphlet antisémite.

Patrick van Straaten pour Dreuz.info.


Partagé par Terre Promise ©

Bonjour à tous. Vous pouvez assurer la continuité de ce site de plusieurs manières : En partageant les articles que vous avez aimé. En achetant vos livres et produits préférés sur Amazon via ce site. En faisant un don sécurisé sur Paypal.


Même 1€ est important !


Previous articleHaïm Rumkowski : le bourreau juif qui croyait être un héros

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here